top of page

BILAN 2021 - 2023

L'ORDRE

2023 aura marqué un tournant par le déploiement des IA génératives auprès du grand public et des entreprises, à travers de nombreuses solutions de création de contenus. Les éditeurs et donc nos solutions logicielles intègrent – ou sont en passe de le faire – des solutions de Generative Design. Si la machine va plus vite que nous, elle peut tester un grand nombre de solutions et nous place dans la position de celui qui choisit la meilleure solution proposée. Mais si l'architecte n'a pas les compétences pour critiquer les résultats qui sont apportés, il n'y a aucune valeur ajoutée à utiliser l'IA. On nous vend la reprise en main par l'architecte d'un ensemble de sujets techniques qu'il n'a de toute façon pas les compétences, ni les assurances, de manipuler.

REMPLACEMENT ET PILLAGE PAR L'IA, LA CRAINTE DES CREATIFS

Dans ce contexte grandissant de fouilles de données des outils d’IA, la SACEM s’est montée en OGC (Organisme de gestion collective) afin de faire valoir son droit d’opposition au profit de ses membres. Sur les mêmes conseils de la SACEM, les journalistes ont fait de même pour s’opposer au pillage de leurs articles. La Writers Guild of America – syndicat des scénaristes américains – a également initié la seconde grève la plus importante d’Hollywood pour encadrer l’usage de l’IA. Ces branches professionnelles ne s’opposent pas aux outils d’IA, mais elles entendent encadrer leurs usages vis-à-vis de leurs donneurs d’ordres respectifs qui seraient tentés de se débarrasser de leurs créatifs humains.

L'ARCHITECTURE, LES ARCHITECTES ET L'IA

L’IA est là, qu’on le veuille ou non. De manière très concrète dans nos logiciels. Tout est fait pour aider l’architecte à gérer l’analyse solaire, le développement durable ou encore la conception urbaine. Mais qu’en est il des données servant à entraîner cette IA ? Qu’en est il de notre capacité à analyser ces solutions ? L’IA est là mais nous devons être vigilants sur ces outils prédéfinis qu’on nous incite à utiliser.

L’IA fait bientôt sa rentrée pour assister et aider les collégiens en Mathématiques et Français. Comment allons nous encadrer à moyen terme ces futurs étudiants en Architecture qui auront l’habitude d’utiliser l’IA dans la rédaction et la création d’images.
A quoi ressemblera l'Architecte du futur ?

Avec l’arrivée de l’IA nous avons pour la première fois la définition claire dans notre travail d’architecte de ce qu’est notre fonction d’artiste concepteur, de metteur en forme de l’œuvre de l’esprit et ce qui est notre travail de mise en œuvre, de réalisation, de concrétisation de l’œuvre. Pourtant en matière architecturale le droit d'auteur tient plus du concept que de la réalité et les architectes rencontrent des difficultés pour faire reconnaître leur droit d’auteur. A l’heure de l’IA abandonner l’architecte dans la gestion de ses droits d’auteur en le laissant seul dans la négociation et reconnaissance de ses droits fragilise une fois de plus la profession.

Les publications de l'Ordre Ile-de-France

  • Rapport d'activité - 2021/2024
    Alors que l’Institution arrive au terme d’un mandat ordinal initié en 2021, ce présent rapport d’activité revient sur le bilan et les ambitions de travail portées durant ces trois années par l’ensemble du Conseil.

     

  • Commande publique - Conjuguer spécificités des procédures et qualité architecturale : 
    La commande publique, est en France, un outil majeur de politique économique. En 2021, environ 186 000 marchés publics ont été recensés pour près de 128 milliards d'euros, selon l'Observatoire économique de la commande publique (OECP). Ces contrats sont conclus à titre onéreux, le plus souvent par un acheteur public, pour répondre à des besoins d’intérêt général (services, fournitures, travaux). Sollicités pour les marchés de maîtrise d’œuvre, les architectes doivent faire face à des impératifs, parfois contraignants, imposés par les spécificités de cette commande.

     

  • Guide de l'Urbanisme - L'instruction des autorisations d'urbanisme et des déclarations préalables : Acteurs de la construction ou particuliers, vous souhaitez obtenir votre autorisation d’urbanisme ou votre déclaration préalable ? Le Guide de l’urbanisme répond à vos interrogations ! Élaboré par le Conseil régional de l'Ordre des architectes d'Île-de-France dans le cadre de ses missions d'intérêt public. C'est un outil pour mieux appréhender les différentes étapes de l'instruction des demandes d'autorisation d'urbanisme et des déclarations préalables. Il s'adresse tant aux architectes qu'à la maîtrise d'ouvrage. Ce guide n'a pas pour objet de se substituer aux dispositions législative et/ou réglementaires applicables aux autorisations d’urbanisme et aux déclarations préalables. Cet outil de documentation, à but pédagogique, n'engage pas la responsabilité du CROAIF. Sauf dispositions contraires, les articles mentionnés sont ceux du Code de l’urbanisme, n’hésitez pas à les consulter.
     

  • "Les Franciliens et le Logement : Regards et attentes"
    L’Ordre des architectes d’Île-de-France présente une synthèse des résultats de l’étude d’opinion commandée auprès de l’Institut Kantar Public (octobre 2022).
     

  • La Rénovation en copropriété
    L’Ordre des architectes d’Île-de-France considère la rénovation des bâtiments comme un des enjeux forts de ce siècle. Dans cette perspective, nous sommes engagés depuis plusieurs mandats à souligner l’importance de l’architecture comme un des leviers permettant d’assurer la transition écologique du bâti.
     

  • Vadémécum Qualité Logement
    Le Vadémécum est destiné aux collectivités, pensé et rédigé par le Conseil régional de l’Ordre des architectes d’Île-de-France (CROAIF) et l’Union régionale des CAUE d'Île-de-France et tente d’apporter une réponse en termes de minimum de conforts et d’études préalables, mettant au cœur du dispositif la qualité pour l’usager plutôt que la rentabilité foncière.
     

  • Rôle et missions de l'Ordre
    Cette plaquette est à destination des écoles franciliennes et vise à présenter l’Ordre des architectes d’Île-de-France, le positionnement de notre Conseil à propos de la HMONP ainsi que les modalités de notre présence dans les jurys.
     

  • Jurys HMONP - Représenter l'Ordre dans les jurys
    Cette plaquette est à destination des Conseillers ordinaux et vise à clarifier le rôle des élus au sein des jurys, de rappeler leurs engagements et de répondre aux questions les plus récurrentes des représentants de l'Ordre.

Il faut :

# Être présent, l'Ordre doit être là ou ça se passe :

Représenter les architectes et faire entendre notre voix dans les instances où l’IA se discute.

# Faire évoluer la formation initiale :

Il y a une forte appétence des étudiants pour les sujets d’IA mais l’offre pédagogique doit s’adapter.

# Protéger les droits d’auteurs des architectes.

# Exiger de la transparence :

Nous ne devons pas devenir prisonniers d’outils qui nous échappent.

bottom of page